S’informer, se défendre contre les sectes

 

indexComment réagir face aux risques sectaires ?

 

  • A l’égard des groupes

Identifier leur mode de fonctionnement
– une adhésion inconditionnelle
– le rejet du monde extérieur
– l’exigence d’une disponibilité toujours plus importante, de contributions financières excessives et d’un prosélytisme abusif
– l’endoctrinement des enfants
– une structure organisée sur un mode autoritaire, opaque et cloisonné
– un contrôle mutuel des membres
– des difficultés pour quitter le groupe

… et leur mode d’approche des adeptes
– les mouvements à caractère sectaire favorisent la déstabilisation de la personne et exploitent sa faiblesse
– sous une identité rassurante, ils agissent dans différents secteurs, notamment la formation professionnelle, la sphère médicale et paramédicale par l’offre de traitements substitutifs, le domaine scolaire (conseils aux surdoués, aux hyperactifs, enseignements à distance, en milieu carcéral…)
– ils interviennent lors de catastrophes naturelles
– pour mieux séduire, ils affirment défendre l’éthique et les droits de l’homme.

  • A l’égard d’un proche

Repérer dans son comportement
– l’adoption d’un langage propre au groupe
– la modification des habitudes alimentaires
– le refus de soins
– une situation de rupture avec la famille ou le milieu social
– un engagement exclusif pour le groupe
– une soumission absolue, un dévouement total aux dirigeants
– la perte d’esprit critique et la réponse à toutes les interrogations existentielles

Garder le contact
– s’informer sur le groupe fréquenté : ses rites, sa philosophie, son vocabulaire
– respecter la personne et tenter de lui faire prendre conscience des contrevérités dans les doctrines proposées
– rester ouvert au dialogue et ne pas la culpabiliser

Maintenir le lien avec la personne
– en entretenant des contacts aussi fréquents et amicaux que possibles
– en valorisant ce qu’elle représente pour son entourage familial et social
– en évoquant les souvenirs positifs partagés

Etre prêt à l’accueillir si elle décide de sortir du groupe

Qui contacter ?

Ne restez pas isolé(e). Rapprochez-vous des personnes qui sauront vous conseiller et vous assister :

  • Les parlementaires et les élus locaux
  • Les services publics : la préfecture (le cabinet du Préfet), l’institution judiciaire (le Procureur de la République, le Juge des enfants), le commissariat de police, la brigade de gendarmerie
  • Les correspondants-sectes des administrations régionales et/ou départementales suivant la difficulté rencontrée : rectorats et inspections académiques, ministère de l’emploi, jeunesse et sports…
  • Les associations de défense de l’individu et de la famille, notamment :

UNADFI
Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu Victimes de Sectes
1 rue du Tarn
78200 BUCHELAY
Tél : 01.34.00.14.58
www.unadfi.org
voir les coordonnées de l’ex ADFI Nord-Pas de Calais Picardie ci-dessous (devenu le CAFFES, Centre national d’Accompagnement Familial et de Formation Face à l’Emprise Sectaire)

CCMM
Centre Contre Les Manipulations Mentales
3, rue Lespagnol
75020 PARIS
Tél : 03.43.71.12.31
ou 01.44.64.02.40
www.ccmm.asso.fr

INAVEM
Numéro national d’aide aux victimes
Tél : 08.842.846.37
www.inavem.org
7 jours sur 7 de 9h à 21h
Si vous êtes victimes de violences physiques, sexuelles, conjugales, d’une escroquerie, d’un vol, d’un accident de la route ou d’autres infractions.

A qui s’adresser sur la région Nord-Pas de Calais ?

En cas de doute sur un organisme, une activité, il est vivement conseillé de s’adresser au CAFFES (ex ADFI Nord-Pas de Calais Picardie)

CAFFES
Centre national d’Accompagnement Familial et de Formation Face à l’Emprise Sectaire
7/9 place des Jardins
59800 LILLE
Tél : 03.20.57.26.77
Email : contact@caffes.fr
Site internet : http://caffes.fr

Ses missions :
– accompagner les personnes et/ou familles en souffrance ou en questionnement.
– sensibiliser et former les professionnels, les bénévoles et tout public à ce mécanisme particulier.

Le CAFFES propose :

– un accueil, une écoute et une aide aux familles et à leur entourage (familial, amical, professionnel…) confrontés à l’emprise sectaire
– un service de prévention et de documentation
– un service d’accompagnement psychologique, juridique et social
– un service de sensibilisation pour particuliers et professionnels

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

> www.miviludes.gouv.fr
Nombreuses informations permettant d’appréhender le phénomène sectaire. Présentation des associations, coordonnées utiles et études ou rapports en ligne produits par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES).

> www.unadfi.org
Site spécialisé dans l’information sur les sectes, la prévention et l’aide aux victimes. Il propose une définition de la secte et des problématiques qui lui sont liées, des conseils pratiques concernant la défense des personnes…

> www.ccmm.asso.fr
Actualités, publications, cadre juridique, annuaire des associations du CCMM en région. L’action du CCMM s’adresse aux victimes d’emprise mentale, à leurs familles et aux citoyens. L’association a pour vocation l’information sur le phénomène sectaire, la prévention et l’aide aux victimes. Elle accompagne les victimes des mouvements sectaires et leurs proches et cherche à faire progresser le débat et à peser sur la décision publique.