Préparer et financer votre projet de mobilité

 

_250voyage-etranger (2)

Parole de jeune : Chloé, expérience de l’Australie à la Côté d’Ivoire

… Voyager est une aventure incroyable qui permet d’apprendre énormément sur soi et sur les autres : il faut pourtant toujours garder les pieds sur terre et se rappeler la vraie vie qui nous attend en France…

Au-delà de vos envies et de vos perspectives, posez-vous quelques questions…

  • Où aller ? Pour quoi faire ?
    Le réseau Information Jeunesse met à VOTRE disposition des fiches pays et de fiches thématiques (job/emploi, stages, études, partir au pair, volontariat…) avec des carnets d’adresses nationaux et régionaux.
    Ces contacts sont fiables et actualisés !
    Pour choisir son pays/son projet de destination, un minima de niveau de langue est par ailleurs fortement recommandé.
  • Comment ? avec quels moyens ?

Voyager : comment s’y prendre ?

  • dans le cadre d’un dispositif de mobilité (il en existe des dizaines pour l’Europe et l’international) : vous pouvez être financé mais il faut se renseigner sur les dates de dépôt de dossiers, les formalités, les conditions…
  • dans le cadre d’un auto-financement : les volontariats long terme et les chantiers internationaux peuvent se réaliser plus rapidement…mais demandent une participation financière (prise en charge du séjour, de frais de transports, des frais de santé…)
  • dans le cadre d’une recherche autonome : envie d’un parcours d’études en Europe ou à l’international ? De partir en Australie pour un job ou en back pack en Amérique Latine ? Ces projets sont possibles, mais demande une préparation administrative (passeport, visa, financements..), logistique (santé, logement..), culturelle (quel décalage horaire, quelle saison ?) et personnelle (niveau de langue, éventuellement de diplômes, motivation, perspectives personnelles et professionnelles).

Voyager… avec un (petit) niveau de langues ?

Vous avez un faible niveau de langue et vous avez peur de partir ? Cette crainte est partagée par 90% des voyageurs français à l’étranger…mais ce n’est pas une raison pour rester chez vous !
Vous pouvez ainsi vous « décrisper » avec l’usage de la langue en regardant des films / séries en VO, sous-titrés en VO, réserver des revues étrangères à la médiathèque, participer à des cafés polyglottes (temps d’échanges informels entre jeunes étrangers et jeunes français) ou écouter des radios/télévisons étrangères (sites de la BBC ou de France 24 par exemple…).

> Bon à savoir : il existe un portail linguistique, lié à la BBC, entièrement gratuit : www.bbc.co.uk/learningenglish

Vous pouvez également tester votre niveau de langue AVANT et APRES votre séjour :
– de façon officielle, avec un score et un niveau de points (Tests : TOIEC, TOEFL, IELTS, BULAT…) : pour savoir où passer ces tests
– de façon non-formelle avec le test d’auto-évaluation gratuit Europass : Passeport de langues Europass

Voyager… c’est la santé !

  • En Europe : vous bénéficiez d’une carte européenne d’assurance maladie (c’est gratuit et valable deux ans) : demande à effectuer au niveau de votre CPAM ou sur www.ameli.fr
  • A l’international : vous devez souscrire une assurance complémentaire, variable selon votre projet (études, voyages, jobs..) : renseignez-vous sur www.cfe.fr

Voyager…. c’est aussi le retour !

Quelque soit votre projet à l’étranger ou l’expérience que vous avez vécu, vous avez appris de nouvelles compétences, assimiler des savoirs formels (niveau de langue) et non-formels (interculturalité, autonomie…) : n’hésitez pas à en faire un bilan et à l’intégrer à votre CV… cela peut faire la différence !
– CV européen  Europass
– Youthpass (certificat européen des acquis non formels des projets Erasmus + Jeunesse)  www.youthpass.eu/fr/youthpass

Par ailleurs, n’oubliez pas de « reprendre pied » en vous signalant dès votre retour auprès des institutions (administration, Pôle Emploi, impôts, santé) si vous êtes revenu après une longue absence….

Si vous avez travaillé et cotisé dans d’autres pays, vos contrats de travail et fiches de paye doivent être présentés rapidement auprès de  Pôle Emploi.

> Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter également notre passeport de mobilité !

 passeport mobilité

 

Voyager…en étant financé !

Il existe des dispositifs de soutien à la mobilité vous permettant de partir à l’étranger selon votre projet, votre niveau d’études, votre destination…
Vous pouvez solliciter le niveau local (mairie), départemental (Conseil Général / Départemental), régional (Conseil Régional) car chaque acteur développe des soutiens selon ses politiques publiques et son territoire.

Vous pouvez également vous informer sur le niveau national (bourses du CNOUS, des ministères), européen (programmation Erasmus +), international (programmes selon les accords entre pays) et certains accords « bilatéraux » (spécifique entre la France et un autre pays, comme le cas de l’OFAJ pour le franco-allemand).

> Pour bénéficier du détail de ces financements, voici une synthèse des aides possibles : Tableau récapitulatif des bourses de-mobilité – 2015-2016

 

Fiches ACTUEL Nord-Pas de Calais à télécharger :

– 4.82 – Langues étrangères : cours, stages et diplômes
– 8.1 – Partir à l’étranger : adresses utiles