Les aides financières

 

images (2)

   Aides au logement de la CAF

 

 

Les différentes aides

  •  L’Allocation de Logement Social (ALS)
    C’est l’aide la plus couramment versée aux étudiants et aux jeunes en formation ainsi qu’aux personnes isolées et aux couples non mariés. Elle concerne tous ceux qui ne peuvent pas bénéficier de l’Allocation Logement Familial (ALF) ou de l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Sous conditions de ressources.
    A savoir : les personnes hébergées en foyer, cité universitaire, centre d’hébergement pour handicapés, peuvent bénéficier de cette allocation.
  •  L’Aide Personnalisée au Logement (APL)
    Cette aide concerne certains logements conventionnés, quelle que soit la situation de famille mais en fonction des ressources. Votre propriétaire ou l’ancien locataire pourront vous informer de l’existence ou non d’une telle convention.
  •  L’Allocation de Logement Familial (ALF)
    Pour les personnes ayant des parents ou des enfants à charge et les jeunes couples mariés sans enfant aux ressources modestes.

Si vous êtes âgé de moins de 20 ans et que vous demandez à bénéficier de l’une de ces aides, vos parents ne pourront pas, en même temps, continuer à percevoir des prestations familiales pour vous. Cette diminution de prestations pourrait être supérieure à l’allocation que vous toucherez. Renseignez-vous au préalable et faites vos calculs !

– Les démarches à effectuer

  • Évaluez l’aide que vous pourrez recevoir
    Vous pouvez faire une simulation de votre futur aide au logement sur le site www.caf.fr. Remplissez attentivement le questionnaire et sachez qu’il s’agit d’une évaluation qui n’engage en rien la CAF (le montant de votre aide pourra être différent si votre situation évolue ou si des erreurs ont été commises lors de la simulation).
  • Une aide 100 % en ligne
    Sur le site internet www.caf.fr, vous pouvez remplir directement votre demande d’aide au logement en ligne.
    Si vous entrez dans votre logement en septembre, vous aurez droit à l’aide au logement à compter du mois d’octobre. Sachez que le versement de cette aide sera effectué par la CAF en novembre. Vous aurez donc le premier loyer à payer en totalité.

Aides pour financer le dépôt de garantie et la caution

 

L’Avance du dépôt de garantie : « Avance Loca-Pass »

L’avance LOCA-PASS permet de financer le dépôt de garantie demandé par le propriétaire qui est fixé à un mois de loyer hors charges. Le montant de l’avance Loca-Pass peut atteindre 500 €. Cette avance est remboursable à 0% sur 25 mois maximum avec des mensualités minimum de 20 €.
Le versement est effectué directement à votre bailleur ou à vous-même au moment de l’entrée dans les lieux. Vous devrez avoir remboursé cette avance au moment de votre départ dans sa totalité.

Qui peut en bénéficier ?
– les jeunes de moins de 30 ans, salariés ou en recherche d’emploi
– les étudiants boursiers d’état
– les étudiants non boursier mais justifiant d’une convention de stage d’au moins 3 mois ou d’un CDD d’au moins de 3 mois, ou encore d’avoir eu un CDD de minimum 3 mois sur les 6 mois précédent la demande de Loca-Pass
– les salariés du secteur privé non agricole (entreprises du secteur assujetti au 1% logement).

La Garantie du loyer et des charges : « Garantie Loca-Pass »

La Garantie LOCA-PASS permet de garantir au bailleur, le paiement de vos loyers au cas où vous vous retrouveriez dans l’impossibilité de le faire. L’organisme se porte donc « caution solidaire » auprès de votre propriétaire pendant 3 ans et pour un montant maximum de 9 mois de loyer et de charges locatives.
Vous vous engagez à rembourser les sommes avancées sans intérêt dans un délai de 3 ans. Ce délai pouvant être prolongé à l’initiative d’Action Logement.
Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir moins de 30 ans et être en formation en alternance, en recherche d’emploi, salarié (même saisonnier) ou étudiant boursier.
La Garantie LOCA-PASS ne concerne que le parc social (HLM…) ou le parc privé conventionné APL ou ANAH (Agence Nationale pour l’Habitat). Dans le parc privé non conventionné, vous pouvez bénéficier d’une garantie de ce type si votre bailleur a souscrit une assurance GRL (Garantie des Risques Locatifs) et que vos revenus représentent au moins 2 fois le montant de votre loyer. Infos sur www.grl.fr

Pour tout savoir sur ces aides : www.actionlogement.fr

 

– La Garantie Visale : une nouveauté pour ceux qui n’ont pas de garant

Vous êtes peut-être en quête d’un logement pour la rentrée ? Et dès les premières visites, vous constatez que les propriétaires (ou les agents immobiliers) demandent un garant… Mis en place depuis janvier 2016, la garantie Visale permet aux locataires de fournir une caution à leur futur propriétaire.

Nouveauté ! Depuis septembre 2016, si vous êtes jeune de moins de 30 ans ou salarié nouvellement embauché et que vous avez besoin d’un logement, vous pouvez profiter du cautionnement gratuit Visale.

Vous bénéficiez du soutien d’Action Logement pour louer plus facilement. Plus besoin de solliciter un garant, Visale s’engage auprès de votre futur propriétaire

Comment faire ?

Créer un compte sur www.visale.fr et faire une demande de visa avant de signer le bail. Action Logement se porte garant de vos éventuels impayés de loyer et de charges et vous dispense donc de présenter un garant à votre propriétaire.

Les différentes étapes : 

> J’effectue ma demande de visa dans mon espace personnel et sécurisé sur www.visale.fr

> J’obtiens mon visa après vérification par les équipes d’Action Logement des informations que j’ai saisies

> Je rassure mon futur propriétaire en lui présentant mon visa certifié Action Logement et je lui remets l’exemplaire qui lui est destiné

> Mon futur propriétaire se connecte sur www.visale.fr et obtient son contrat de cautionnement

> Nous signons le bail

>> Plus d’infos : www.visale.fr 

 

– La caution locative étudiante (CLE) gérée par le CROUS

Si vous avez le statut ETUDIANT vous pouvez obtenir une garantie de l’Etat en sollicitant la Caution Locative Etudiante (CLE). Cette garantie est ouverte à tous les étudiants de moins de 28 ans (+ de 28 ans sous certaines conditions).

La demande de CLE s’effectue directement depuis le site www.lokaviz.fr, en vous connectant à votre espace personnel.
Pour accéder à votre espace personnel, vous devez vous créer un compte ou bien vous identifier sur le Portail MesServices : messervices.etudiant.gouv.fr

L’aide Mobili-Jeune

L’aide Mobili-jeune est une aide au logement qui permet de prendre en charge une partie du loyer d’un jeune en formation en alternance. L’aide prend en charge une partie mensuelle du loyer (ou de la redevance pour les logements-foyer ou résidences sociales) dans la limite de 10 € minimum et 100 € maximum. Elle est attribuée pendant toute la période de la formation, pour une durée maximum de 3 ans.

Pour pouvoir bénéficier de l’aide, il faut réunir les 4 conditions suivantes :
– avoir moins de 30 ans
– être en formation en alternance sous contrat d’apprentissage ou sous contrat de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole,
– l’entreprise doit cotiser au dispositif dit 1% logement
– percevoir des revenus inférieurs ou égaux au Smic.

Pour en faire la demande, compléter le formulaire en ligne disponible sur service-public.fr et l’adresser au CIL de son employeur (pour connaître le CIL concerné, s’adresser au responsable des ressources humaines de l’entreprise).

L’aide Mobili-Pass

Si vous êtes salarié d’une entreprise assujettie à Action Logement, l’Aide Mobili-Pass peut couvrir certaines dépenses liées à votre mobilité professionnelle, quelles que soient votre ancienneté et la nature de votre contrat (sauf contrats saisonniers).

Où s’adresser pour les aides Mobili-Jeune et Mobili-Pass :
– Au responsable Action Logement (anciennement 1% logement) de votre entreprise (le directeur du personnel).
– A tout autre organisme d’Action Logement : retrouvez toutes les adresses sur le site d’Action Logement www.actionlogement.fr, rubrique ANNUAIRE CIL

Fonds de Solidarité Logement (FSL)

Si vos revenus sont faibles et si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez demander une aide au FSL (Fonds de Solidarité Logement), institué dans chaque département. Le FSL n’intervient qu’en dernier ressort, après que toutes les autres solutions aient été exploitées.
Le FSL est destiné à permettre aux personnes ou familles en difficulté d’accéder au logement locatif : sous forme de prêt ou subvention, en vue du paiement du dépôt de garantie, premier loyer, frais d’agence ainsi que d’autres dépenses occasionnées par l’entrée dans le logement.
Cette aide est délivrée sous conditions de ressources.

La demande est effectuée par un travailleur social, après étude de la situation du demandeur, de la cohérence entre son projet d’insertion par le logement et l’aide financière sollicitée.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier du FSL, adressez-vous à une assistante sociale en contactant votre mairie ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ou bien encore une mission locale.